Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GOMEZ FELICIANO

Dans la série d'articles sur la communication à Asnières, je me penche aujourd'hui sur cet objet non-identifié de communication qu'est le magazine municipal d'information ASNIERES INFO. Une autre curiosité locale qui vaut le détour.

ASNIERES INFO à l'ère nord-coréenne

On a pu constater que depuis quelques mois, la communication massive et lourdingue a refait son apparition dans notre bonne ville d’Asnières. Le magazine municipal est devenu un organe de règlement de compte avec l’ancienne majorité passée dans l’opposition. Désormais dans mon immeuble, Asnières Info est envoyé, dès son arrivée, dans la poubelle du hall d’entrée, avec les catalogues publicitaires. Plus grand monde ne se donne la peine de monter ce torchon dans son appartement. C’est un scandale partout dénoncé. Mais de toute évidence, il doit y en avoir un dans notre ville que cette propagande grotesque fait bander. Qui qu’il soit, je voudrais bien le laisser à son plaisir solitaire. Mais le numéro de mars m’a carrément laissé sur mon derrière. Je sais pourtant que le mois prochain ils feront pire encore. Car chaque fois qu’on croit qu’ils ont atteint le fond, les communicants de la municipalité nous inventent une nouvelle curiosité.

Et maintenant des UNES carrément racoleuses

Si on remplace "Asnières" par Pyongyang, ça marche aussi.

Si on remplace "Asnières" par Pyongyang, ça marche aussi.

« Asnières la ville qui fait mieux pour moins cher » ! On dirait de la pub pour fastfood. Un magazine d’information municipale qui parle comme un catalogue de la Redoute ou de la réclame pour baril de lessive ! Il faut le faire. Je ne sais pas si le mec qui leur a inventé ça est payé pour le faire. C’est le genre de truc qu’un type vous sort lors d’un brain storming autour d’un tract à distribuer sur le marché dimanche. Tout le monde lui crie spontanément dessus pour qu’il ravale son slogan à la noix. Ça détend l’atmosphère un coup et on passe aux choses sérieuses. Mais à Asnières en 2015, c’est la UNE du magazine municipal. Et il n’y a personne pour dire que cette communication à la mode nord-coréenne est un poil grossière, un rien grotesque et tout à fait risible. On est à Asnières et on vit une curieuse époque.

Une innovation : quand le journal municipal règle ses comptes avec à un ancien agent de la ville

Sous prétexte d’annoncer des économies sur les frais de communications, le magazine municipal n’hésite pas à s’en prendre aux rémunérations d’un agent qui vient de quitter les services. Un encadré qu’il ne faut pas louper annonce la baisse de la masse salariale, avec chiffre à l’appui, du simple fait du départ de cet agent. Une telle pratique est tout simplement abjecte.

Sérieusement, comment fonctionne le cerveau du rédacteur de cet article?

Sérieusement, comment fonctionne le cerveau du rédacteur de cet article?

Et il me plaît ici de rendre hommage à ce brillant agent qui n’a pas volé son salaire et qui, ces dernières années, avec ses équipes, a obtenu récompenses sur récompenses pour la qualité du magazine de notre ville, redorant ainsi notre blason. Il a piloté de main de maître la refonte de nos outils de communication dans le respect des lecteurs et dans un souci constant de l’honneur de notre ville. Vu le degré d’intelligence à l’œuvre désormais à Asnières info, il est logique que l’on y fasse des économies. Ceux qui rédigent ce torchon devraient même nous rembourser.

Une consécration comme tract de propagande partisane.

Comme si on n'avait pas encore vu le pire, voici que ASNIERES INFO se met à faire du copier-coller du Débat d’Orientation Budgétaire.

L’intelligence a à ce point déserté le forum que le journal municipal se contente désormais de recopier des paragraphes entiers du document qui devrait servir de base au Débat d’Orientation Budgétaire. C’est la consécration de l’orientation partisane et politicienne du magazine municipal. On s’en doutait.

A gauche un encadré de Asnières Info de mars, à droite un scan de la page du Débat d'Orientation Budgétaire prévue le 12 mars en Conseil Municipal.A gauche un encadré de Asnières Info de mars, à droite un scan de la page du Débat d'Orientation Budgétaire prévue le 12 mars en Conseil Municipal.

A gauche un encadré de Asnières Info de mars, à droite un scan de la page du Débat d'Orientation Budgétaire prévue le 12 mars en Conseil Municipal.

Il est tout de même curieux qu’avant que le conseil municipal ait eu à débattre des orientations budgétaires pour 2015, le contenu du document dont nous débattrons en conseil municipal se retrouve comme une information dans le magazine municipal. Au-delà du mépris affiché pour les élus de tout bord, comme si la preuve était encore à faire que la majorité municipale n’est pas un lieu de débat mais une caisse enregistreuse, faire passer une orientation politique budgétaire pour de l’information c’est tout simplement de l’arnaque, une escroquerie.

Ainsi va Asnières avec sa propagande massive. S’en prendre à un agent municipal dans le journal de la ville, publier à titre d’information les éléments du débat d’orientation budgétaire avant la tenue du débat et tout ceci dans un numéro au titre racoleur…

Et nous au bord de la gerbe, nous luttons avec plus ou moins de succès contre nos nausées.

Commenter cet article

Pierre 01/07/2015 19:27

Ce billet était bien intéressant, merci du partage