Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GOMEZ FELICIANO

D

epuis plusieurs mois, l’UMP n’était visible à Asnières que par ses colleurs d’affiche encagoulés  (cf site du Modem). Les voici désormais distribuant des tracts sur le marché. Signe que plus rien ne va  du côté de notre maire serein et sûr de sa réélection. Y aurait-il inquiétude en la demeure ? En tout cas, les militants UMP ont sonné le réveil. Et pour bien nous montrer qu’ils se sont réveillés, ils nous ont pondu un tract. A lire leur prose, on se dit qu’ils auraient mieux de continuer à roupiller.

Juste une remarque avant d’attaquer le fond : quand vous rédigez un tract ne mettez pas en bas des deux pages recto et verso TSVP (tournez s’il vous plaît). Le lecteur de votre prose n’a pas à se demander quand il faut qu’il s’arrête de lire. Ce n’est pas parce que vous, vous tournez en rond avec vos arguments, toujours le mêmes, que vous devez entraîner vos lecteurs dans la même ronde infernale. Mais passons sur la forme.

  • Vous nous faites un retour sur actualité pour nous resservir un réchauffé de Villiers-Le-Bel. Vous oubliez juste de signaler combien de voitures ont brûlé à Asnières depuis 2005. Vous oubliez de nous dire l’enfer au quotidien que vivent les habitants dans certains de nos quartiers asniérois. Mais vous ne vous gênez pas pour vous attribuer le bénéfice des actions menées dans les quartiers Nord, vous ventant au passage de mettre des centaines de familles à la rue par la destruction des Gentianes. Beau succès. Même le prolongement de la ligne 13 du métro devrait être porté à votre crédit. Les asniérois n’ont pas la mémoire courte. Ils savent qui sont les véritables acteurs du prolongement de la ligne 13.
  • Vous vous vantez dans le même tract de l’arrivée de grandes entreprises. Informez donc les asniérois des nombreux petits commerces de proximité qui disparaissent de nos quartiers. Charcutiers, tabacs, épiceries, quand on n’habite pas en centre ville, il vaut mieux ne pas y penser. Lequel des militants UMP a fait récemment un tour à la Poste des Bourguignons ou à celle des Mourinoux pour subir les queues interminables ?
    Nul doute que les grandes entreprises paieront de grosses taxes professionnelles pour les dépenses somptuaires de notre grande et belle ville. Mais en attendant, nos concitoyens devront continuer à faire la croix sur leurs petits commerces de quartier.
  • Venons-en à ce cher rapport qui agite notre ville : « le préfet, dites-vous, précise que rien ne permet d’obliger quiconque à contourner la loi interdisant la publication du rapport trois mois avant les élections municipales. » J’espère que le préfet parle et écrit mieux le français que vous ne traduisiez sa pensée. Mais nous nous réservons le droit de vous faire un cours de rédaction ultérieurement. Revenons à l’essentiel. Je crois savoir que l’opposition voulait juste que le rapport soit publié avant ces trois mois fatidiques ? Bigre ! Comment pouvez-vous sur le même tract réclamer fermeté et discernement face aux désordres de Villiers-Le-Bel et appliquer la mollesse, la compromission et l’aveuglément face aux désordres d’une gestion municipale jugée calamiteuse ? Il y a une chose et une seule qui obligeait le maire à publier le rapport en convoquant un conseil municipal extraordinaire avant l’échéance des trois mois préélectoraux : cette chose s’appelle la morale publique. On l’a ou on ne l’a pas.

Commenter cet article