Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GOMEZ FELICIANO

La république est devenue un véritable cirque et le gouvernement et ses affidés UMP veillent à assurer le spectacle permanent.

Jeudi s’achevait en apothéose le dernier conseil municipal asniérois de la mandature Aeschlimann.

Ce week-end Rama Yade était de visite à Colombes pour l’inauguration de la permanence électorale de Mme Goueta, candidate à sa propre succession et qui a sur sa liste la secrétait d’Etat.

Dimanche soir nous apprenons à l’heure d’aller nous coucher que Sakozy à une nouvelle amie du nom de Carla Bruni.

Vous vous demandez ce que ces événements ont en commun ? C’est M. Karoutchi, secrétaire d’Etat chargé des relations avec le parlement, candidat éphémère à la mairie de Nanterre, qui nous livre la clé de lecture. Présent aux côtés de Rama Yade à Colombes, voici une phrase dite par ce monsieur et qui mérite de passer à la postérité : "C'est avec un plateau comme ça qu'on gagne". Ce n’est donc que ça la politique. Un plateau.

C’est donc cela la grande réussite du sarkozisme. On s’en doutait un peu. Mais on n’attendait pas qu’un ministre du gouvernement, en lien direct avec la plus haute institution de notre démocratie, le parlement, vienne nous le confirmer de la sorte ! Promenons-nous donc de plateau en plateau et relisons l’actualité.

Un plateau de théâtre : c’est ce que tous les observateurs ont constaté en assistant au dernier conseil municipal à Asnières.

Un plateau de télé : voilà ce que vous auriez découvert en faisant un tour du côté de Colombes ce week-end. Rama Yade et Alexandre Debanne en invités vedettes.

Et pour le clou du spectacle un plateau de conte de Noël digne des studios d’Hollywood avec Sarkozy et Bruni dans les rôles du prince et de la princesse des mille et une nuits.

Admirez le décor mesdames et messieurs : Disneyland ! Et sous vos applaudissements s’il vous plait ! La Sarkozye est en représentation. Admirez le spectacle ! Goûtez au feu d’artifice ! Entrez dans la danse ! Laissez-vous emporter dans le rêve ! Avec des plateaux comme ceux-là vous auriez tort de faire la fine bouche.

Notre Président s’envoie en l’air à Disney avec la belle Carla (je ne parle ici que de l’attraction Space Mountain) et vous, vous restez scotchés sur le plancher des vaches ? Qu’est-ce qu’on en a à faire des SDF qui manquent de logements d’urgence et qui crèvent de foi ? Qu’est-ce qu’on en a à battre de ces salariés qui réclament du pouvoir d’achat, du froid qui va augmenter nos factures de chauffage, de ces ouvriers à qui on propose une augmentation du 12% du temps de travail (passer de 35 à 40 heures hebdomadaires) pour 6% à peine d’augmentation salariale… Fadaise tout cela ! Regardez le spectacle ! Félicitez les artistes ! Soyez heureux !

On le serait si la République était un cirque. Mais notre Président a beau faire le clown (il ne les choisirait pas systématiquement plus grandes que lui s’il n’avait pas une folle envie de nous faire rire), la République n’est pas un cabaret. Et si certains de nos concitoyens se laissent un temps distraire par la pantalonnade, la fin prochaine du mois leur rappellera très vite qu’il y a comme un problème qui subsiste au bas de leur fiche de paye. Si quelques uns parmi nous se laissent embarquer dans la mascarade du président et de ses amis, la réalité les rattrapera bien assez vite. Le prix du gaz augmentera. Nous paierons la franchise médicale que ni la sécu ni nos mutuelles ne nous rembourseront. Nos retraités modestes paieront la taxe télévisuelle pour avoir le droit de regarder Carla et Nicolas à la télé.

Quand le réveil sonnera et que nous émergerons de nos nuits étoilées de Noël, quand s’évaporeront du dessus de nos têtes les dernières volutes de nos excès alcoolisés de la nuit de la saint Sylvestre, n’attribuons pas nos malaises éventuels à une quelconque gueule de bois. Le cauchemar que nous aurons en face de nous ne sera rien d’autre que la réalité cruelle d’un pays dirigé par une troupe de théâtre.

Baissez le rideau ! Jusqu’au prochain plateau.

Commenter cet article