Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GOMEZ FELICIANO

A ce qu'il paraît, vous étiez  ce 5 février près de 15 millions de Français à suivre la prestation de notre cher président. Ce chiffre suffit à lui seul à illustrer le désespoir profond de ce peuple, réduit à se farcir à nouveau les boniments de ce bateleur de génie.

Quoi ? Ce peuple espérerait-il un miracle ? Car je n'ose imaginer qu'il ait placé quelque espérance de salut dans le show verbeux de notre beau parleur. Y aurait-il quelqu'un dans ce pays à croire encore que Sarkozy sait ce qu'il fait ? Quelqu'un croit-il encore en ce pays des Lumières, que Sarkozy puisse imaginer quelque solution efficace à nos maux ?

Pourquoi alors étiez-vous 15 millions à vous infliger cette nouvelle déception de longues minutes durant où rien ne se passe sinon l'autosatisfaction d'un homme qui s'efforce à grand peine de croire encore en lui-même ? S'est-il passé un seul jour en ce pays, et ce depuis de longues années, sans que nous ayons droit à notre chronique sarkozienne ? Depuis combien d'années n'avons-nous pu, et ce n'est pas faute de le vouloir, échapper à la minute indispensable de Sarkozy sur nos écrans, nos antennes, dans nos journaux ? Que peut encore nous dire de nouveau, un homme qui depuis tant d'années n'a pas cessé de nous accabler de déclarations sur tout et n'importe quoi ? Cet homme s'est tellement répandu à travers tous les médias de ce pays depuis tellement d'années qu'il ne devrait plus receler aucun secret pour nous ? Et pourtant...

Il faut vraiment que notre désespoir soit profond et notre mal gravissime pour que tant d'hommes et de femmes en soient à guetter ce jeudi 5 février une espérance du côté de l'Elysée, là même où leur rêve de pouvoir d'achat s'est évanouit il y a un an quand l'égoprésident, plus affligeant que jamais, nous assura, avec effronterie, que les caisses de l'Etat étaient vides.

L'espérance, je l'ai trouvée. Elle était sur France 3 : le film diffusé s'appelait « La relève ». On ne peut pas dire que la télévision publique manque d'humour. Sur la trois, il semble en tout cas qu'ils soient déjà passés à autre chose.

Moi aussi.

Commenter cet article

cormaille 16/03/2009 01:21

Je constate que cet article s'appuie sur le seul audimate, de15 millions de personnes qui ont regardé, leur président, Sarkozy. Or de ce chiffre ressort deux elements. Tout d'abord, je ne pense pas que c'est le désepsoire des français qui a permis un tel score d'audiance mais plutot que les français s'interresse à la politique et spéciAlement à cet homme. Fait marquant la participation n'avait plus atteint ce score de participation au élection présidentiel depuis longtemps et tout ça grâce à N. Sarkozy . Ensuite concernant la politique qu'il a mené, je m'en tiendrai au fait le plus important celui de la crise. Sarkozy en sa qualité de président de l union européenne a su impulser une vréritable coordination des pays, empechant ainsi le protectionnisme de année 30 qui ont eu les conséquence que l'on connait notament la longue durée de cette dernière et pire l'avenement d'Hitler et de la seconde guerre mondiale. Je regrette des artciles comme  celui ci avec comme seul fondement l'audiance, qui permet ainsi de critiquer sans argument notre président, Nicolas Sarkozy.

GOMEZ FELICIANO 22/03/2009 23:01


Vous êtes un spécimen rare Cormaille. Il y a longtemps que la majorité des français qu'il ne faut pas mélanger Sarko et la politique. la politique est une chose. Sarkozy en est une autre. Ceux qui
s'intéressent à la première ne s'intéressent déjà plus au second. Même les pages people n'en voudront plus bientôt. Et s'il continue de loger chez des narcos, c'est aux pages de faits divers qu'il
va être abonné notre président si grand.