Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GOMEZ FELICIANO

Soir d'élection électorale.

Soir où mon cerveau se refuse à toute analyse malgré l'insistance de ma raison.

Sans doute le mal à l'âme. Une douleur sans nom, indescriptible et tenace.


Le monde est en crise et les électeurs choisissent le conservatisme.

L'Europe a mal et se blottit dans les bras qui l'ont durement frappée.


C'est dur de dormir ce soir en sachant l'Europe entre les mains de la droite.

C'est cruel d'imaginer une UMP triomphante au-dessus de ses 28%.


Rue Solférino, au siège du PS, la nuit sera longue.

Le réveil sera encore plus difficile.

Je crains le pire.

Chez nous, c'est une habitude de tirer les mauvaises leçons de nos pires échecs.

Chez nous les égos s'enflent un peu plus en se repaissant du cadavre de nos espérances.

Chez nous les ambitions individuelles se ravivent au bûcher où se consument nos espoirs.

Pour le plaisir de continuer comme avant. Pour le plaisir de continuer pire qu'avant.


Ce soir où ma raison abdique, je recours à la foi :

La foi en l'intelligence collective.

La foi en l'abnégation des uns et des autres. 

La foi en notre capacité à nous tourner vers les Français. :

Assez des messies qui peuplent notre mouvement.

Assez du bal des égos qui exacerbe les ambitions démesurées.

Plus qu'assez de disputes insensées entre nous.

Cette folie collective a plus que duré.


Puisse ma foi ne pas se révéler une illusion !


Commenter cet article