Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GOMEZ FELICIANO

Ce soir j'ai assisté à un très beau spectacle. L'école Descartes A nous a offert une soirée exceptionnelle. Dans le cadre splendide du théâtre Armande Béjart, les élèves de toutes les classes ont donné le meilleur d'eux-mêmes sous la houlette d'une équipe enseignante qui n'a pas ménagé ses efforts pour que cette soirée soit une réussite absolue.

 

Ce soir je suis un parent d'élève heureux

En tant que parent d'élève, j'éprouve une très grande fierté ; non pas simplement au regard de la prestation de mes deux filles : tous les parents doivent avoir ressenti cette même satisfaction ce soir, tant le travail était soigné et l'investissement des enfants énorme. La grande fierté que j'éprouve ne tient pas non plus uniquement à ce que nous, parents, avons ressenti ce soir en contemplant l'œuvre des enseignants auxquels nous confions nos enfants chaque matin. Et Dieu sait si nous avons de quoi être fiers d'avoir comme éducateurs de nos enfants des gens capables de se donner autant de mal pour eux. Quand on sait par ailleurs à quel mépris ils sont soumis à longueur d'année par les médias et la politique de droite qui rêve de détruire cet enseignement là !

Voilà ce que l'enseignement peut produire. C'est ce spectacle, le choix de ce spectacle là. Oui nos enfants peuvent, pendant plus de deux heures d'horloge, se balader à travers la cour de Versailles, dialoguer avec Lenôtre, convoquer Molière sur scène, jouer l'avare ou le bourgeois gentilhomme tout en récitant des fables de la Fontaine et en faisant vivre les contes de Perrault. Et tout cela avec des clins d'œil appuyés à l'actualité, comme cet Harpagon cherchant désespérément son argent et ses stocks options... Quel talent ! Et voici l'école d'arme de la cour enseignant les rudiments du maniement de l'épée. Voici Cendrillon, le petit chaperon rouge, le petit poucet... Et pour terminer les élèves de CM2 offrant un ballet de menuet dans la pure tradition versaillaise. Grandiose !

Là est mon motif de fierté : dans cette exigence absolue du beau et du grand, du vrai et du sérieux. Voilà comment on élève nos enfants. Pas autrement. Je ne me laisserai plus jamais dire le contraire.

 

Ce soir je suis un élu de quartier confiant

En tant qu'élu, et élu du quartier des Hauts d'Asnières, je suis fier que la municipalité ait fait confiance à notre école, à ses enseignants et à ses élèves. En mettant le théâtre à disposition, soupçonnions-nous la qualité de ce qui allait s'y dérouler ? Nous doutions-nous que le spectacle serait à la juste hauteur de ces planches que tant de noms célèbres ont foulées ? Peut-être pas. Ce soir parents, élèves et professeurs d'une école des Hauts d'Asnières ont montré que dans notre quartier il y a du talent, de la volonté, de l'énergie et démontré, à travers nos enfants, qu'il y a aussi de l'avenir, un grand avenir dans nos quartiers.



Il y a avait une fausse note, une toute petite. C'est ce gamin de la classe de ma fille qui à la fin du spectacle s'est rendu compte que personne ne l'attendait. Qu'est-ce qui a pu retenir les parents loin de leur enfant ce soir ? Qui consolera cet enfant ? Qui lui fera oublier ce chagrin ? Qui lui fera comprendre ? Je pense à lui, je pense à ses parents, je pense à ma fille qui vient me dire avant d'aller se coucher : je suis triste pour N. Quand je partais, il était dans les bras d'une maman...

C'est aussi ça, notre quartier. Ses grandes joies, ses grands succès, son espérance toujours vivante, mais aussi ses souffrances, ses blessures quotidiennes et ses solidarités spontanées., sa générosité.. Ce soir, je m'endormirai regonflé d'espoir pour mon quartier, de confiance en l'avenir de nos enfants.


Merci à M. Lamontagne et à son équipe ? BRAVO !

Commenter cet article