Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GOMEZ FELICIANO

Je vais commencer ce nouvel épisode de ma vie de bloggeur en présentant mes excuses à tous mes fidèles bloggonautes, ceux qui se sont inquiétés depuis dix semaines de ne plus lire mes rubriques.

Je suis de retour

Rassurez-vous, je ne suis pas parti caster pour faire de la figuration sur le Sarkozy Tour 2009/2010. J’ai beau être petit, gros, chauve et moche, noir qui plus est (une chance supplémentaire au titre de la diversité), ce n’est pas une raison pour aller servir de décor aux belles photos présidentielles.

Je ne me suis pas pour autant désintéressé des tribulations  de LiliPoutine, notre petit Président. Vous me connaissez, je ne suis pas du genre à me laisser attendrir par un vague malaise ou un quelconque malaise vagal. Je vais m'occuper de lui, vous vous en doutez.

Mais en ouvrant ma boîte à baffes en ce début d’année scolaire, permettez que je soigne d'abord et tout particulièrement l’UMP asniéroise. A deux reprises nos Populaires asniérois viennent de me mettre hors de moi.

Cela a du bon. Ils m'ont sorti de ma léthargie post-estivale. Je suis de retour et ça va saigner.

 

Ecolo-comédie à l’UMP : annonce d’un bal tragique.

J’apprends que ces gens ont organisé un Grenelle de l’environnement asniérois. C’est à se gondoler.

Tous les Conseils Consultatifs de Quartier penchent actuellement  sur l’Agenda 21 de la ville. Demandez-moi combien de membres de ces conseils de quartiers encartés à l’UMP sont inscrits aux commissions constituées pour en débattre !

Si vous regardez la commission de son quartier, le CCQ Voltaire, le nom de Cellupica, le grand ordonnateur de cette mise en scène écolocomique d’Asnières, n’y figure pas.

Quid de son mentor ? Après une décennie à la tête de la ville, qu’a fait Aeschlimann qui soit écolo-compatible ? Feue sa 607 de fonction et la grosse berline municipale dont abusait sa femme ? Les folles dépenses en carburant ? Sa 4x4 actuelle ou celle de Mme Chavignier ? Où sont ses pistes cyclables ? Où sont ses espaces verts ? Où sont les parkings ?

Ces gens ont appris que lors des européennes Europe Ecologie leur at aillé le croupion dans les beaux quartiers. Ils se sont réveillé écolo. Forcément. Une conversion, ma foi, bien tardive, dont la sincérité n’a d’égal que l’aplomb avec lequel ils nous assuraient autrefois de leur bonne gestion de la ville.

 

A Asnières, on connaît les écologistes

Le parking de centre ville et le réaménagement de l’espace urbain autour de l’Hôtel de ville et du Château ? C’est le projet de Piétrasanta.

L’agenda 21 ? C’est Piétrasanta qui le met en place.

Les vélos à l’usage de la mairie en lieu et place des grosses cylindrées ? C’est Piétrasanta.

Le projet d’un éco quartier au sud est de la ville ? C’est Piétrasanta.

Les ambassadeurs du tri à la rencontre de la population ? C’est Piétrasanta.

La déchetterie mobile ? C’est Piétrasanta.

Le tri enterré dans le cadre de la rénovation urbaine des Hauts d’Asnières ? Encore Piétrasanta.

Le bannissement des gobelets et bouteille d’eau minérale du conseil municipal ? Toujours Piétrasanta.

Et je peux continuer indéfiniment la liste des mesures prises en si peu de temps par la majorité arc-en-ciel de Piétrasanta où siègent des élus verts. De vrais Verts.

Cellupica et les siens peuvent aller se rhabiller. Avec leur Grenelle de fleurs artificielles et de jardin en trompe l’œil, ils n’abuseront personne. N’est pas Hulot qui veut.

Aeschlimann écolo ! Je rêve !

 Et ce n’est là que le premier objet de ma sainte colère.


Les impôts locaux : du réchauffé tout plein de CO2

 Je vois fleurir en ville des affiches des mêmes populaires sur les impôts locaux. Même pas en papier recyclé les affiches. Non mais de qui se moque-t-on ?

Comment osent-ils fustiger la hausse des impôts dans notre commune le jour même où le premier des UMP, pas le plus grand, Sarkozy soi-même, annonce un nouvel impôt après avoir juré ne pas augmenter les prélèvements obligatoires ! Une taxe dite écologique qui ne sera ni efficace, trop faible pour être dissuasif (surtout pour ceux qui ont le moyen de s’acheter des 4x4, suivez mon regard), ni socialement juste, puisqu’elle frappe tout le monde sans distinction de revenu !

Ils critiquent la hausse des impôts à Asnières au lendemain de l’annonce par le gouvernement UMP d’une augmentation du forfait hospitalier ! A bientôt 20€, ce n’est plus un forfait. C’est un véritable impôt sur la maladie ! Et ces gens viennent nous donner des leçons quand nous essayons de réparer les dégâts de leur gestion calamiteuse de la ville !

Ils soutiennent un gouvernement qui va à nouveau allonger sa liste des médicaments non remboursés et essaient de se faire passer pour les défenseurs de la veuve et de l’orphelin ?


Si le ridicule tuait, il y a longtemps que l’UMP aurait disparu à Asnières.

De quoi avez-vous peur, amis de l’opposition ? Votre campagne après le vote du budget n’a pas pris. Mais vous n’avez toujours pas compris. Ou peut-être avez-vous trop bien compris d’ailleurs.

Compris que les asniérois savent que vous les avez menés au bord du gouffre !

Compris que les Asniérois ont accepté de faire les efforts nécessaires pour s’en sortir… sans vous !

Compris que les Asniérois tiennent plus que tout à ne plus jamais vous confier la gestion de leur ville !

Mais ce n’est pas le cynisme qui vous étouffe. A l’heure où nous recevons nos feuilles d’impositions, vous venez, hypocrites compatissants, larmes de crocodile en torrent, jouer les redresseurs de tort.


Merci de venir nous rappeler que c’est à vous que nous devons cela. Revenez tous les ans nous le rappeler. Car nous autres, peuples tolérants et compréhensifs, nous avons trop souvent tendance à oublier et à pardonner vos errements.

 

 

 

Commenter cet article