Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GOMEZ FELICIANO

S’agirait-il d’un retour du clientélisme dans notre cité ?

J’avais choisi d’ignorer les faits survenus le 6 février dernier à la mosquée d’Asnières. Mais un lecteur de mon blog m’a alpagué dans un commentaire, me reprochant mon absence à la mosquée le samedi dernier.

L’homme bien élevé que j’essaie d’être (avec un certain succès si j’en crois mes juges), ne se présente jamais où il n’a pas été invité. A l’heure où j’écris ces mots, je ne sais toujours pas ce qui a réuni la communauté musulmane asniéroise ce samedi-là autour du député de la circonscription. J’ignore encore aujourd’hui ce dont il s’est agit ce jour-là à la mosquée. Si la mosquée a jugé qu’il n’était pas utile d’informer le maire-adjoint du quartier, je ne peux remettre en cause leur jugement. Je connais leur intelligence et leur sagesse pour ne point douter de la justesse de cette décision, qu’elle fût délibérée ou imposée. J’ai un très grand respect pour les fidèles de l’Islam et compte quelques amis à la mosquée d’Asnières. Ma foi en Dieu me rapproche d’eux, ce qui pour moi est bien plus essentiel que tout le reste. Le respect que j’ai pour les lieux sacrés m’interdit d’y introduire quelque considération politicienne que ce soit.

Il m’a été rapporté que notre député aurait été invité à la mosquée au titre d’un don qu’il aurait fait à la mosquée. Don pour qui, pour quoi, je ne saurais vous le dire. Y a-t-il eu effectivement don ? Je n’en sais rien. Mais s’il y a eu don, pure hypothèse, cela pourrait être au titre de la réserve parlementaire, au frais du contribuable donc. Question subséquente à cette pure hypothèse : quand la reconnaissance des fidèles coïncide avec la campagne régionale de l’épouse du député bienfaiteur, n’y a-t-il pas là quelque chose de légèrement dérangeant ? Oui je sais que j’ai la morale un peu tatillonne. Mais la politique ne doit jamais se défaire d’une éthique rigoureuse. Et lorsque l’action politique doit croiser le chemin de la foi et de la croyance de nos concitoyens, l’éthique devient une exigence absolue.

 

Où sont passés les militants UMP de la ville d’Asnières ?

Ils ont carrément déserté les marchés. Ont-ils déjà intégrer à ce point la défaite ? La dernière nouvelle qu’on a eu d’eux remontent à des photos mises en ligne sur le site des jeunes populaires de notre ville. Il nous y était expliqué que ses valeureux militants ont rencontrés tout plein de monde, ont très bien été accueillis et ont discuté abondamment avec les asniérois. Seul hic : aucune des photos mises en lignent ne pouvait témoigner de cette foule venue spontanément au contact de la bonne parole de Pécresse. L’UMP perd décidément la main. Dans le temps ils savaient encore faire venir des militants au supermarché applaudir leurs ministres ou remplir des cars pour aller acclamer le président de la république dans ses pérégrinations.

Mais en lieu et place de la foule invisible, c’est une division de plus en plus  palpable qui apparaît dans leur rang à Asnières.

Et c’est avec cela qu’on nous annonce Asnières comme un possible lieu de chute pour le fils du président en quête d’un ancrage local. C’était donc cela l’invitation de l’héritier à la galette de l’UMP ? Le prince serait-il tombé sur la fève ce jour-là ? lui a-t-on bien signifié que la couronne à lui tressé par les Aeschlimann ce soir-là était une simple aventure pâtissière ? Prince jean, Seigneur d’Asnières ! Je l’attends celui-là avec beaucoup d’impatience !

 

Aux dernières nouvelles, Mme Jouano, après Mme Pécresse, voudrait automatiser elle aussi la ligne 14 du métro. Quelqu’un voudrait-il bien accompagner ces dames faire un tour dans le métro  pour qu’enfin elles sachent de quoi elles parlent ?

Commenter cet article

Marianne Fisch 20/02/2010 19:39


Cher M. Gomez, 

Tout d'abord bravo pour votre blog, ça fait plaisir de voir que vous arrivez aussi bien à conjuguer votre vie à l'école et votre vie politique. Je m'excuse de vous contacter par ce biais mais j'ai
quelque chose à vous demander et c'est le seul moyen que j'ai trouvé, n'étant plus aux oiseaux. C'est assez urgent et je pense que vous êtes le seul à pouvoir m'aider. Pourriez vous me transmettre
votre adresse e-mail s'il vous plaît? 

voici la mienne : mariannefisch@gmail.com

Merci d'avance et encore désolée pour cet interruption au milieu de vos commentaires. 

Marianne Fisch (NDO promo 2008 terminale ES) 


benaek 20/02/2010 16:03


Vous cherchez la polémique là ou il n'y en a pas Benaek,ça fait quoi que un tel ne soit  pas à telle ou telle  cérémonie sincèrement ????

a mourir de rire, pour vous tout verite est polémique,pourquoi alors affiche une partie de mon commentaire N°7 vous qui avait fete de la  démocratie votre  fer de lance?


Sarah 20/02/2010 13:32


Vous cherchez la polémique là ou il n'y en a pas Benaek,ça fait quoi que un tel ne soit  pas à telle ou telle  cérémonie sincèrement. 


benaek 20/02/2010 01:52


Polémique quand tu nous tiens.....????








sarah 19/02/2010 18:59



Polémique quand tu nous tiens......
Franchement le commentaire de Monsieur Gomez n'a rien de polémique.
Il pose une question que même un enfant de quatre ans comprendrait suite à une interpélation sur sa non présence à une cérémonie ou il n'a pas été convie.
Pourquoi aller chercher midi à quatorze heures?
Un peu d'humour et de détachement dans ce monde ou le pragmatisme à pris la place des idéaux ça fait du bien à l'ame.