Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GOMEZ FELICIANO

C’est avec un tout nouveau tract agrémenté de la souriante effigie de leur champion que l’UMP s’est présenté aujourd’hui. Exit le laïus incompréhensible du précédent tract où ils tentaient de nous expliquer que la ville était mal gérée et  que la cour des comptes était nulle de n’avoir pas pu découvrir cette évidence.  Lassés d’être les seuls à critiquer un bon rapport pour notre ville, fatigués d’être malheureux de ce que notre ville se porte mieux, ils sont venus cette fois-ci avec des propositions. On va voir ce qu’on va voir. Et puis…. rien.

Le projet qu’ils vendent sur une demi-page affirme qu’ils sont pour la sécurité, pour plus de logements, pour des commerces, pour la propreté des rues, pour des animations culturelles et sportives, pour plus de places en crèche…  Que celui qui est contre lève le doigt ! 


Pour la sécurité ?

C’est nous qui avons modernisé la vidéoprotection de cette ville, complètement obsolète et coûteuse à notre arrivée ; institué des médiateurs autour des collèges pour préserver la tranquillité de nos enfants ;  activé le contrat local de la sécurité ; fait venir la BST pour déloger le trafic de nos quartiers ; instauré une médiation nocturne pour rassurer et prévenir les incivilités du quotidien ; fait inscrire une partie de la ville en zone de sécurité prioritaire pour pouvoir garantir aux populations les moyens régaliens mis à la disposition de leur sécurité. Et cela pour ne citer que quelques mesures nouvelles prises en 6 ans par l’équipe Piétrasanta. Les chiffres ne trompent pas. Et ils annoncent une baisse constante de la délinquance à Asnières.

Mais pour celui qui subit la délinquance, une fois c’est toujours une fois de trop. Et quand c’est les mêmes qui la subissent, surtout dans les quartiers populaires, la baisse des chiffres peut ne pas être perceptible. Mais il y a l’assurance que nous sommes sur la bonne voie.


Pour le logement ?

Ils osent affirmer sur leur tract qu’il y aura une « priorité d’attribution pour les Asniérois » ! Mais à qui celui qui a vendu  l’office HLM de la ville fera-t-il croire que la municipalité à la capacité de peser sur les décisions d’attribution des bailleurs sociaux ? La priorité aux Asniérois, et même l’exclusivité,  n’est-elle pas déjà à l’œuvre dans les propositions d’attribution que la ville soumet aux bailleurs sur son contingent ?

Voici ce qu’affirmele même Aeschlimann dans le désormais célèbre numéro de l’Express qu’on lit avec effroi à droite : « En multipliant les logements sociaux pour faire venir une nouvelle population plus proche de ses sensibilités politiques, Piétrasanta prend de gros risques. Celui de briser l’équilibre déjà fragile de la ville et de créer des problèmes là où il n’y en avait pas » (source L’Express n° 3249 du 9 octobre 2013). Quand on considère que habitants de logements sociaux égalent électeurs de gauche, quand on considère que logements sociaux égalent problème, est-on crédible quand on fait croire aux gens fragiles, demandeurs de logements sociaux, qu’on a souci de leurs problèmes ?


Pour la propreté des rues ?

Pour que les rues soient propres, il faut déjà qu’elles soient en bon état. Les Asniérois n’ont pas oublié l’état déplorable de la voirie sous l’ère Aeschlimann. En 6ans beaucoup a été fait. Et il en reste énormément tant l’incurie des pouvoirs précédents était grande. Les Asniérois que nous rencontrons jour après jour nous en savent gré.

Et si dans bien d’endroits de notre ville il y a une saleté persistante de nos rues, ce n’est pas à la municipalité que les Asniérois s’en prennent. Certes ils savent qu’ils peuvent compter sur nous. Et ils ne manquent pas de nous faire appel. Mais ils savent que ce n’est pas le maire et ses adjoints qui font des dépôts sauvages de leurs encombrants sur les trottoirs ; ce n’est pas davantage eux qui font déféquer leurs chiens sur les trottoirs malgré la campagne intensive des « Chiens citoyens »…Si malgré la généralisation du tri enterré dans certains quartiers, la multiplication des poubelles publiques, la déchèterie mobile, l’intensification et la rationalisation de l’enlèvement des ordures ménagères, le développement de la Gestion Urbaine de Proximité et son extension dans le secteur Grésillon, si malgré toutes ses actions, des citoyens indélicats continuent de nous pourrir l’existence, c’est parce qu’ils peuvent compter sur l’irresponsabilité de certains hommes politiques qui peuvent écrire sur leur tract l’énormité ci-après : « il est inacceptable que la Mairie vous fasse vivre dans un environnement sale et dégradé ».


Pour des animations  culturelles et sportives ?

La patinoire et la piscine à un euro, c’est qui ? Le trmplin’sport et tremplin’culture donnant libre et gratuit accès aux sports et aux pratiques culturelles, c’est qui ? Les animations hors les murs à travers les squares, les places et les terrains de proximité de la ville c’est qui ? La création des maisons de quartier, c’est qui ? Le cinéma en plein air, c’est qui ? Les animations du Château d’Asnières, c’est qui ? La semaine du conte, le festival de théâtre, les veillées d’hiver, qui en est à l’origine ? La création de la direction de la vie des quartiers entièrement dédiée à l’animation sociale et culturelle de notre ville, c’est qui ? Qui a triplé le Fonds d’Initiative Locale pour les Habitants qui sert à soutenir 12 actions en moyenne chaque année dans les quartiers ? Qui a initié l’orchestre à l’école, le théâtre à l’école ? Faut-il continuer la liste ??? A l’heure de notre bilan, le projet de l’opposition est à mourir de rire: " Pour des animations culturelles et sportives afin que votre quartier soit vivant et joyeux" Youpi!


Pour davantage de places en crèche ?

Là j’arrête de rigoler. Le sujet est trop grave pour donner lieu à de la plaisanterie. Comme beaucoup, j'ai été jeune parent sous l'ère Aeschlimann. J'ai partagé avec des centaines de famille la galère de la garde d'enfant. Aujourd'hui aux responsabilités, je n'ignore rien de ce qui reste à faire et des difficultés subsistantes malgré l'augmentation massive des places et la diversification des modes de garde. Alors quand celui qui hier nous a mis dans la galère, et pèse encore sur le présent pour avoir mis notre ville en retard, vient me parler de places en crèche, je considère cela au mieux comme de la provocation, au pire comme de la moquerie.Il se fout de nous!


En lisant le tract distribué ce matin par l’UMP, il faut moins d'une minute pour faire le tour du projet, j’ai compris qu’Aeschlimann et son équipe venaient de découvrir l’eau chaude. Je m’en serais réjoui si ce qu’ils tiennent pour eau chaude n’était pas d’une tiédeur à vomir !

 

Commenter cet article