Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GOMEZ FELICIANO

La compétition fait rage à l’UMP pour départager les deux prétendants  à l’investiture. Mais cette rage peut-elle tout justifier ? Cette rage justifie-t-elle la mauvaise foi ?   Cette rage justifie-t-elle l’abandon de toute responsabilité ?

M. Déchenoix, que l’on croyait, sans doute à tort, un homme raisonnable, à défaut d’être talentueux,  a jeté toutes ses forces dans la bataille municipale. Et pour l’heure, n’écoutant que sa volonté de gagner, il en oublie de faire appel à sa conscience et à son intelligence et c’est dans le jardin des chantiers de la rénovation urbaine qu’il vient promener ses gros sabots. Cette incursion est à elle seule révélatrice de l’incompétence et de l’irresponsabilité du ci-devant conseiller général.


De quoi s’agit-il ?

En poussant des cris d’horreur sur son blog pour alerter la terre entière sur la destruction massive des arbres dans les Hauts d’Asnières, M. Déchenoix veut faire croire au pire. Sous le titre d’épouvante « Massacre à la tronçonneuse », un petit article du sieur, article dont la brièveté est inversement proportionnelle à la grandeur de la bêtise qu’il véhicule, nous raconte : « C’est avec stupeur aujourd’hui que les habitants du quartier Poincaré d’Asnières ont été dérangés par des tronçonneuses qui ont défigurées l’ensemble du quartier. Certains habitant (sic) m’ont fait part de leur colère car selon eux, aucune concertation n’a été organisée par la mairie avant la taille en règle des arbres du quartier. Certaines habitantes du quartier les plus anciennes, ayant grandi dans le quartier et connu ces arbres et cette végétation depuis toujours ont été très émues. C’est en effet assez ahurissant de constater qu’un tel spectacle ait pu être organisé par la mairie socialiste de Mr Pietrasanta et de ses amis d’Europe Ecologie Les Verts sans aucune information à l’attention des riverains! » Rien n’est vrai dans cet article.


Manque de concertation ?  

Sait-il combien de réunions de concertation ont été faites ? Sait-il tout le trésor d’imagination déployé par le bailleur France Habitation par exemple pour convier ses résidents à la concertation constatant le peu d’affluence aux dites réunions ? Sait-il combien de canaux différents prennent les communications auprès des habitants ? Avec toujours et encore le même résultat, les mêmes résidents qui se déplacent ? M. Déchenoix a-t-il jamais mis les pieds à la maison du projet ? Sait-il que tous les documents sur l’ANRU sont disponibles pour tous auprès des services concernés ? Evidemment, Cyrille Déchenoix ne s’est jamais présenté lui non plus à ces concertations. Mieux, monsieur Déchenoix a choisi l’absence systématique aux revues de projet ANRU, là même où l’état d’avancement des travaux de rénovation est exposé, les difficultés évaluées, les solutions éventuelles proposées, les concertations projetées, celles réalisées, analysées.


Massacre, dit-il ?

La présence de M. Déchenoix aux concertations ou au moins à la revue de projet, lui aurait sans doute permis de combler quelque peu le gouffre de son ignorance sur la question. Il aurait su par exemple que chez le bailleur France Habitation par exemple, puisque c’est là que se concentre le gros du travail aujourd’hui, sur les 120 arbres recensés sur son patrimoine, 40 seulement seront abattus dans le cadre des résidentialisations, et de la réalisation des parkings, et que 240 nouveaux arbres auront été plantés d'ici la fin des travaux.

Et quand bien même il ignorerait tout de ce qui est programmé, et en matière de responsabilité politique l’ignorance n’est jamais une excuse mais une circonstance aggravante, il pourrait au moins tirer leçon de ce qui a déjà été fait et en conclure que ceux qui sont à l’œuvre, nous en l’occurrence, savent y faire. Sur un patrimoine de l’Immobilière 3F, un précédent ilot où on nous faisait déjà le même reproche, la résidence rénovée porte fièrement sa vingtaine d’arbres venus remplacer les 7 qui y étaient autrefois et qui ont été abattus. Ils sont la promesse d’un espace de vie ombrageux pour l’aire de jeu des enfants mais aussi pour le parking aménagé.


Démagogie quand tu nous tiens !

Oui, des habitants émus peuvent voir disparaître leurs arbres vénérables avec quelque pincement au cœur. Certains, pour avoir raté le coche de la concertation et les documents d’information, ont pu exprimer une émotion plus vive. On peut comprendre cette émotion. Mais on ne peut la flatter ni l’entretenir.

 Leurs enfants et les enfants de leurs enfants leur sauront gré d’avoir laissé partir ces vieux arbres pour laisser place à des essences nouvelles plus abondantes, plus ombrageuses et moins allergènes. Oui la rénovation est un tout pensé avec soin avec les habitants. Car il y a eu concertation et si les habitants présents aux concertations n’étaient pas nombreux, en tout cas pas autant qu'on le voudrait sur un tel enjeu, ils se sont exprimés, il a été tenu compte de leur point de vue; et s’ils n’ont pas soulever la rébellion de leurs voisins c’est parce qu’ils connaissaient, eux à la différence de M. Déchenoix, les tenants et les aboutissants des différents projets d'amélioration du cadre de vie des Asniérois.


Il est de notre responsabilité d’encourager les habitants à saisir toutes les occasions pour s’informer, s’exprimer, participer  aux décisions qui les concernent directement.

Il en faudra du temps aux nouveaux arbres pour prendre racine et rendre aux habitants le bénéfice de leur sacrifice consenti. Mais ces nouveaux arbres pousseront.

Quant à la bêtise politique, il n’est pas encore né celui qui prétendra un jour la déraciner. Et il y a des chances qu’elle fleurisse abondamment par ces temps électoraux. Protégez-vous citoyens !

Commenter cet article

replica watches uk 17/01/2015 08:18

I would like to thank you for the efforts you have made in writing this article.

hublot replica 17/01/2015 08:18

Very good stuff with good ideas and concepts, lots of great information and inspiration, both of which we all need.

gucci replica 17/01/2015 08:18

Pretty good post. I just stumbled upon your blog and wanted to say that I have really enjoyed reading your blog posts.

BOSCH MORALES José 02/10/2013 00:45


Bonjour,


Je vois avec plaisir comment la communication continu à se développer au sein de la ville d'Asnières et j'espère bien plus loin encore pour que la désinformation ne parasite pas la vie citoyenne
de notre ville et des Hauts d'Asnières en particuliers, puisque tel est le sujet.


Il est vrai que les réunions proposées par l'équipe municipale actuelle pour informer des rénovations à venir ou parfois pour simplement recueillir des sugestions ou des points de vue des
électeurs sur la vie dans notre ville n'obtiennent que très peu de présents.


Je ne me souvient pas de la présence d'élus UMP depuis 2 ans que je suis membre du Conseil Consultatif de Quartier (CCQ pour les habitués) pour faire des proposiions intelligentes. Alors quand on
voit les efforts de consultation réalisés depuis l'arrivée de l'équipe de Mr PIETRASANTA j'ai du mal à croire que les propos ridicules et démagogues de Mr Déchenoix puissent trouver récepteur
positif et intelligent. Ces 2 dispositions d'esprit ne sont pas compatibles avec les commentaires ou plutôt les ragots proférés par ces orateurs en mal d'opportunités à ce mettre sous la dent.


Mais c'est vraiment pas de chance que d'avoir choisi les arbres comme prétexte.


La méconnaissance des dossiers est considérée comme une faute grave dans certaines professions, elle peut faire l'objet d'un licenciement. Mais à l'UMP c'est apparemment une coutume bien
établie et tout à fait respectable puisque tous ces élus la cultive avec allègresse et obstination. 


Pour ne pas connaître ses devoirs un enfant est souvent réprimandé voir puni à l'école ou par ses parents. Mr Déchenoix devrait retourner à l'école pour reprendre de bonnes habitudes: écouter,
apprendre et parler quand il y a quelque chose d'intéressant à dire.


José BOSCH MORALES, Membre des CCQ des Hauts d'Asnières

GOMEZ FELICIANO 02/10/2013 23:58



Voilà qui est dit et bien dit.