Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le marteau c'est moi. En toute modestie. Le clou c'est notre président bien aimé. Il est le clou sous mon marteau pour mon simple plaisir de lui taper dessus


Comme si le temps s'était arrêté!

Ah ces salauds de socialistes qui nous gouvernent et qui laissent la chienlit s'installer partout !

Moi je dis assez ! Vivement que Sarkozy arrive au pouvoir ! Vite !


Des bandes armées défendant leur territoire à coup de kalachnikov contre notre vaillante police ! La Courneuve ce n'est pas Sarajevo ! Et ces socialistes angéliques qui nous gouvernent avec leur bouche en cœur nous vantant leurs gentils policiers de proximité !

Moi je dis assez ! Vivement que Sarkozy arrive au pouvoir ! Vite !


Ce petit garçon tombé à  Gennevilliers, criblé de balles, ne laissant à ses parents plus que leurs yeux pour pleurer ! Jospin, Chevènement, Vaillant, il est temps de laisser le pouvoir à d'autres. A ceux qui peuvent nettoyer nos cités à l'eau oxygénée. Votre naïveté messieurs les socialistes n'a que trop duré.

Moi je dis assez ! Vivement que Sarkozy arrive au pouvoir ! Vite !


Emeutes en Essonne, bataille rangée à Amiens, que font donc Jospin et les siens ? Ne voient-ils pas ces populations hors de patience, harassées par tant de laxisme de leur gauche droit-de-l-hommiste éculée !!!

Moi je dis assez ! Vivement que Sarkozy arrive au pouvoir ! Vite !


Braquage ici, attaque à mains armées par là, incendie de véhicules là-bas et le petit commerçant qui ne sait plus à quel saint se vouer pour préserver sa maigre recette de la journée contre les appétits de la racaille désœuvrée !

Moi je dis assez ! Vivement que Sarkozy arrive au pouvoir ! Vite !


La violence augmente à l'école. Depuis 2002, 32% d'augmentation des faits d'incivilités et d'agressions de tous ordres, rien que contre les profs. On ne compte pas ceux que nos têtes blondes s'infligent entre eux. On ne compte pas ceux qui se passent à  l'extérieur et aux abords immédiats de nos collèges et de nos lycées. On ne compte pas les comptes qui se règlent dans nos quartiers et au bas de nos fenêtres et qui ont pour origine les querelles à l'école. Que font ces gauchistes laxistes et irresponsables qui nous gouvernent ! Rien !

Moi je dis assez ! Vivement que Sarkozy arrive au pouvoir ! Vite !


Sept années de Sarkozisme sécuritaire plus tard!

Si vous émergez aujourd'hui d'un coma qui vous serait arrivé le 20 avril 2002, si après un rapide tour d'horizon de l'actualité récente je vous tiens à peu près ce discours, vous croiriez n'avoir dormi qu'une nuit, une semaine au plus.

Et moi je vous apprendriez que nous sommes en 2009. Que Sarkozy est au pouvoir depuis 7 ans. Que sa politique sécuritaire est une pure merveille d'inefficacité.

Je parie que vous me direz évidemment que c'est faux. Je ne vous en voudrai pas. Vous sortez du coma.

Le pire, c'est qu'il existe dans ce pays des millions de gens qui n'ont jamais été dans le coma et qui continuent à croire que tout ceci n'est pas vrai.

Il y a pire encore que pire : tous ces millions de personnes pour qui, 7 ans après ,c'est toujours la faute de la gauche si le gouvernement ne réussit pas à juguler l'insécurité dont nous sommes victimes.

 

Et le délire continue!

En attendant, à Floirac en Gironde, la police en escadron va serrer des gamins de 6 et 10 ans à la sortie de leur école pour 2h d'interrogatoire. Mesurez l'exploit !

Darcos veut transformer le Principal et le Proviseur en officier de police judicaire. Il veut créer des unités mobiles d'intervention sous l'autorité de l'inspecteur d'académie pour aller à l'assaut de nos collèges devenus des citadelles imprenables sauf pour des forces spéciales !!! En voilà une idée qu'elle est bonne! Pourquoi ne pas nommer le commissaire divisionnaire principal ? Pourquoi le colonel de gendarmerie ne serait pas proviseur?

Et surtout n'allez pas rappeler  à notre brillantissime ministre de l'éructation nationale que ceci est le résultat de sa politique qui  a enlevé des adultes de nos établissements, professeurs, enseignants spécialisés, éducateurs, surveillants...


Comme on ne dit d'ailleurs pas à Sarkozy que l'insécurité actuelle est la conséquence de sa politique de mots et d'images sans aucune prise sur la réalité que nous vivons au quotidien.

Moi je dis assez ! Vivement que Sarkozy se casse ! Vite !